Comprendre son jardin

Plantes résistantes au froid

L’entreprise Jardins Fleuris vous propose une gamme de travaux de création pour votre jardin.
Bien des personnes, après avoir acquis une nouvelle maison ou intégré un nouveau logement avec un jardin attenant, souhaitent dans un premier temps rénover l’intérieur de leur habitat.
Par extension leur jardin qui représente à leurs yeux un certain prolongement de leur « bulle de confort »   fait l’objet d’une attention toute particulière à la belle saison.
C’est bien compréhensible, beaucoup de ces « designers en herbe » rêvent d’aménagements somptueux appréhendant de ce fait les moyens techniques à mettre en œuvre ainsi que les budgets nécessaires à la réalisation de leurs souhaits. Prendre un peu de recul, diagnostiquer, est indispensable avant de se projeter.

Du soleil dans votre jardin

Etablir un diagnostic, observer:

Le premier réflexe est souvent de faire venir un paysagiste pour réaliser un devis.
Vous envisagez de reprendre tout à zéro, faire des mouvements de sol, mettre en place des ouvrages maçonnés, tracer des allées, un parking pour votre (vos) véhicules : la note sera salée.
Ne pensez-vous pas que cette démarche apparemment logique place la charrue avant les bœufs ?
Les aménagements minéraux sont en effet très souvent onéreux.
Dans l’espace public, on estime que les coûts d’aménagement d’une place ou un square se répartit entre 70 pour cent du budget pour la partie minérale et 30 pour cent pour la partie végétalisée.

Une parcelle de terrain même simple se situe toujours dans un environnement particulier dont il est important de tenir compte, les points remarquables susceptibles d’inspirer votre réflexion se situent autant à l’extérieur qu’à l’intérieur de votre jardin.
Une empreinte digitale lorsqu’elle est examinée montre systématiquement des points de reconnaissance qui valident techniquement l’identité d’une personne et une seule, de la même façon un lieu se caractérise aussi par ces mêmes points de reconnaissance ou points remarquables.
Le premier travail du véritable paysagiste consiste donc à rechercher, mettre en avant voire stigmatiser les caractéristiques du profil paysager des lieux avant d’entreprendre toute création.

Conserver, accompagner, rénover, concevoir :

Jardin à la Française, jardin à l’Anglaise, Jardin de curé, mixed borders, rocailles, bassins, pelouse anglaise, jardin mexicain de cactus, jardins subtropicaux en climat tempéré, tous les concepts de style pour votre terrain doivent faire l’objet d’une réflexion capable de lire le visage de votre espace vert puis de le mettre en valeur suivant les possibilités techniques et esthétiques qui se présentent.
Des plus anciens aux plus modernes, un « scanner » est ainsi élaboré, il en résultera sans doute un certain nombre de constats.

Il s’agit ici d’une véritable reconnaissance faciale.
Une vieille église, un calvaire Breton, un lavoir, un abreuvoir, un four à pain sont autant d’ouvrages voire œuvres d’art, que nous ne pourrons ignorer.
De manière plus modeste, un arbre torturé, un bosquet de rhododendrons ou autres arbustes, un recoin plus ou moins ombragé sont parfois observés.
Un vieux mur recouvert en crépis de mortier, un muret de clôture effondré, un filet d’eau au fond du jardin sont là, les voyez-vous ?Même une parcelle nue avec une maison neuve au sein d’un lotissement récent exprime des choses, n’en doutez pas.

Observer, sentir et ressentir, écouter une ambiance, s’en imprégner est un préalable indispensable.
Vous venez d’acquérir une nouvelle maison, prenez un carnet puis notez de manière spontanée tout ce qui attire votre attention. Notez absolument tout sans essayer de rechercher quoi que ce soit.
De votre liste sortira inévitablement un fil rouge qui révèlera l’identité de votre jardin. Vous devez faire des aménagements coûteux : pourquoi pas ; vous pouvez réutiliser des éléments en place : peut-être ; certains murs ou murets on juste besoin d’être rajeunis, végétalisé : c’est possible.

Voulez vous obligatoirement ériger une clôture en dur ?
Un simple grillage intégré dans une haie vive fleurie toute l’année vous inspire-t-elle ?
Votre terrain est-il entouré de grands arbres, quelle perspective percevez-vous depuis votre habitation, quel panorama aimeriez-vous observer ?
Reconnaitre l’identité de votre jardin, qui au demeurant était là depuis bien des années est aussi facile que la reconstitution d’un portrait, c’est aussi évident que le nez au milieu de la figure.
Ne vous précipitez pas, conserver l’âme d’un lieu ne signifie pas ne rien faire.

Conserver en l’état, rénover par un simple nettoyage, customiser par la pose de bardages, de treillis, cacher un grand hangar au moyen d’un simple câble et quelques cordages sur lesquelles pousseront de magnifiques plantes grimpantes aux couleurs extraordinaires, pourquoi démolir et reconstruire en engloutissant inutilement des budgets importants quand la beauté naturelle de votre jardin vous murmure mille solutions avantageuses.
Faire table rase du passé est toujours une option possible, l’ignorance de la parole silencieuse d’un lieu et particulièrement d’un jardin reste souvent la marque des aménagements sans âme, installez vous calmement dans un coin de votre petit paradis, écoutez, faites-vous apprivoiser.

Passer à l’action:

Voilà, vous avez peut-être remarqué que le vieux cabanon au fond du jardin peut être repeint, lasuré, recouvert de brande.
Votre mur de clôture en partie effondré peut être végétalisé par la pose de plantes de rocailles sans entretien fleurissant au printemps, en été.

Vous souhaitez masquer un vis-à-vis, pourquoi ne pas laisser grimper un jasmin persistant ou jasmin étoilé sur quelques câbles, treillage, supports que vous oublierez vite en admirant la floraison abondante et parfumée que vous obtiendrez en quelques mois.
Un vieux conifère très envahissant assombrit une bonne part de l’espace, pourquoi ne pas dégarnir le tronc jusqu’à une certaine hauteur et le recouvrir d’une bignone (trompette de Jéricho), un chèvre- feuille, un rosier liane.
Votre vieille allée est-elle à la bonne place, peut-elle être rénovée, faut-il recouvrir ou remplacer son revêtement.

Les endroits perdus de votre jardin peuvent-ils être végétalisés même dans des conditions difficiles d’ombre sèche où apparemment rien ne pousse ?
Avez-vous envisagé de créer un petit bassin sur bâche végétalisé de petites plantes de rives là ou l’eau stagne parfois en hiver ?
Mille et une possibilités s’offrent à vous avec un peu de malice, de connaissance du monde végétal.
Le relooking d’un espace est une tâche aisée peu coûteuse, avant de vous lancer dans des travaux pharaoniques, consultez nous…